Partagez | 
 

 Ghost in the dust [Lila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 16:11

Quelques jours que j'suis arrivé à Coloma Town. Surprenant comme cette ville légendaire (la grande ruée vers l'or de Californie ça vous parle ?!) a pu changer. Je ne vais pas vous faire un cours d'économie mais l'or se raréfie, le boulot aussi, la vie est rude pour les chercheurs d'or. L'avenir à long terme ici c'est plutot le bétail et à court terme, la compagnie ferroviaire qui emploie plusieurs milliers de personnes. Dont moi.

ça vous étonne hein ? Ouai y a pas que vous, moi aussi. Me v'là un honnête citoyen, gilet  brocardé sombre sur une chemise en lin clair, bottes en cuir de bonne qualité et éperons neufs, la grande classe. Chapeau vissé sur le crâne, cigare au coin des lèvres, toujours étirées en sourire moqueur qui avec mon regard trop joyeux démentent cette impression de respectabilité que je dégage, j'entre dans le village des ouvriers, 60% d'asiat, 30% de black et 10% d'irlandais. C'est samedi soir, l'ambiance est plutot festive parce qu'après une dure semaine de labeur, ils vont pouvoir se rendre en ville dépenser leur paye. J'en connais déjà qui vont aller au bordel, soit ici où quelques filles trainent sur place, soit à Coloma Town où c'est un peu plus cosy. D'autres vont se saouler la gueule et perdre le reste de leurs deniers aux parties de poker. Dimanche ils se repentiront à la messe en se tenant la gueule de bois et lundi ce sera repartit pour le taf.

Je démonte de Goldy, ma jument palomino et j'attache ses rênes à la barrière près de l'abreuvoir vers lequels elle baisse aussitôt la tête tandis que je la flatte. Je dois voir Monsieur Meyers, un des contremaitres du chantier pour lui délivrer et je ne prête pas vraiment attention au monde qui s'active dans les rues de cette ville miniature. Je monte les quelques marches qui me font arriver sur le ponton en bois qui isole les batiments adminitratifs de la poussière et de la boue lors des orages violents qui peut y avoir dans le coin et j'me dirige d'un pas tranquille vers le bureau du bonhomme.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 17:44

Si c'était la première fois que notre petite asiatique venait dans cette étrange ville? Tout du moins si on pouvait appeler cet amas de baraquements ainsi. Pas vraiment, non. La blanchisserie amenait ici quelques draps propres dans des auberges créés bien trop rapidement pour posséder pareil nom. Des vulgaires refuges ou s'entassaient une population majoritairement bridée. Si les travailleurs se plaisaient ici, la plupart des familles pour ceux qui avaient amenés femmes et enfants avec eux, se préféraient en ville. Mais l'argent manquait souvent et une grande partie d'entre eux se devait de rester dans ses ridicules masures. Quoi que Lila exagérait sûrement un brin. Avait-elle trop prit le goût du confort? Peut-être...

Mais Li Fei n'était point venu ce soir pour apprécier cet étrange décor, peut-être éphémère. On avait envoyé un gosse, An, la chercher. Ou tout du moins réclamer un certain nombre de draps propres. La mère du gamin, Baozhai, cliente et amie de Lila, mettait au monde son deuxième enfant. Un événement si anodin...Pourtant l'accouchement se passait mal. Hémorragie qui ne voulait s'arrêter et le linge propre était venu à manquer. Oh, ce n'était point une idiote. Li Fei savait aussi qu'on lui demanderait de prévenir l'époux qui s'occupait de placer quelques rails encore pendant une partie de la nuit, pour qu'il vienne aux côtés de sa femme si jamais ses dernières heures étaient venues. Et c'est ce que notre veuve avait fait. Après avoir rassuré le dit époux sur le fait que son contre-maître ne l’ennuierait point et qu'elle se chargeait de lui parler. Ce n'était point un homme mauvais mais trop maniaque. Tout devait tourner correctement. Aucun accro. Si le convaincre fut difficile? Pardi! Je viens d'affirmer que ce n'était point un mauvais bougre! Il fallu juste calmer son anxiété. À lui aussi...

Lila fini par enfin ressortir du bureau, appréciant la fraîcheur de l'air.  Quoi qu'elle pouvait laisser apercevoir ou ce qu'elle souhaitait se dire, cette histoire lui mettait une certaine pression. D'autant qu'elle se voyait en cette femme dont la mise au monde de sa progéniture avait été aussi peu évidente. Surtout qu'elle n'en attendait pas deux...
Toujours immobile devant la porte, les yeux de notre asiatique observait la foule de travailleurs qui finissaient une journée compliquée. Bien sûr que Li Fei aurait pu retourner au chevet de son amie mais son rôle, du moins celui qu'on attendait d'elle, était terminé. Elle ne serait qu'un poids en plus.

Un cri de joie, sûrement celui d'un saoulard, la ramena à la réalité. Elle décida enfin à se mouvoir pour prendre la direction de sa carriole. Ce fut en tournant à droite d'une petite maison qu'elle tomba sur lui. Bonne ou mauvaise surprise? Lila n'en savait trop rien. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas croisé celui qu'elle appelait ce cher Sam. De nombreuses pensées s'emmêlèrent dans son esprit ainsi qu'un grand nombre d'émotions faisant battre son palpitant plus rapidement. Allait-il la reconnaître? Elle avait peut être prit de l'âge et elle n'avait été qu'une aventure passagère. Ses vêtements étaient plus raffinés qu'il y'a cinq ans et ses cheveux avaient été décoloré. Une idée farfelue de son excentrique cousine.
Après quelques secondes, son sourire s'afficha et notre veuve fit un pas sur le côté pour laisser passer ce fantôme venu du passé. Pourquoi ne pas parler? Pour dire quoi? Il était parti sans dire un mot, il n'avait sûrement guère envie qu'on l'importune pour une vielle histoire qui n'avait eu aucun lendemain. Tout du moins pour lui. Peur d'avoir été oublié? Aussi mais cette explication était plus déplaisante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 21:32

Alors que j'avance sans me presser vers l'office du contremaitre, observant d'un air curieux l'activité des rues autour de moi. Ce faisaint, distrait, je manque de percuter une personne se mouvant en sens inverse de moi et qui s'arrête brutalement. La dame étant plus petite que moi, je baisse les yeux sur elle pour m'excuser galamment. La surprise s'affiche sur mon visage quand je la reconnais immédiatement, avant qu'un sourire ravi ne suive. Je relève mon chapeau d'un geste machinal qui marque ma surprise en m'exclamant sans grande discrétion

Lila !?
Si j'm'attendais !


La dernière fois que j'ai croisé la dame c'est à San Francisco où je l'avais accompagnée depuis Hopetown où elle habitait. J'avais du la quitter précipitamment après un voyage qui m'a laissé d'agréable souvenirs que je chéris encore. Dans l'histoire, j'oublie sciemment le coté cavalier de ma défection, n'aimant pas me souvenir de mes torts.

Ca me fait rudement plaisir de vous voir mais qu'est-ce que vous faites si loin de Hopetown ?

Vu comme elle est habillée comme une dame, très chic, je suppose qu'elle n'a pas été réduite à travailler ici dans la plèbe des ouvriers chinois du chantier. De toute façon je connais la dame et son sens des affaires.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 21:56

Le petit sourire de Lila manqua de s'effacer tandis que cette réapparition soudaine de Sam semblait prendre plaisir à la revoir. Heureuse de ne pas avoir été oubliée? Une partie d'elle. Pourtant, une autre plus forte, s'agaçait de ne pas l'entendre prononcer la moindre excuse. C'était stupide n'est-ce pas? Elle le savait qu'il ne resterait aucunement, qu'elle n'avait été qu'un amusement parmi tant d'autres. Et pourtant, une petite voix en elle aurait aimé qu'il s'en veuille d'avoir plus la blessée. Encore idiot non? Après tout, n'était-ce pas elle qui s'était prit à ce jeu en connaissant parfaitement qu'il n'y aurait jamais rien en retour?

Son regard glissa sur lui, l'analysant sans réelle discrétion. Il avait changé. Oh non, pas de visage. Il avait d'ailleurs encore son nez, à la grande surprise de Li Fei. Mais il ne ressemblait plus à ce charlatan vendant de ridicules élixirs. Sûrement avait-il trouvé la voie de la raison. Et possible qu'on l'en ai aidé.

"Je travaille, Monsieur Black. Je suis d'ailleurs tout autant surprise de vous voir sur un chantier. Moi qui pensais que vous fuyiez l'effort comme vous le faites avec les femmes et les vieilles juments."

Notre dame avait remarqué la jument derrière son ancien amant. Pauvre Cocotte...Mais ses enfants l'appréciaient grandement et Lila était au final bien heureuse de l'avoir récupéré.
MMhh? Sa remarque? Acerbe? Oh, elle l'avait dit sur un ton taquin. Toutefois, Lila se mordit la lèvre, s'en voulant d'être aussi stupide.

"Vous devez avoir fort à faire. Le chantier est une véritable fourmilière."

Ce n'était que poli, du moins le supposait-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 22:12

Fort à faire, non, rien qui ne puisse attendre dix minutes. Comme vous l'avez dit, je ne vais pas me tuer à l'effort. Vous me connaissez bien, c'est pas mon genre.

Mon ton est moqueur et comme je bloque toute la place sur le ponton, soit elle subit ma conversation, soit elle doit sauter à bas de l'estrade. Connaissant la blanchisseuse, elle en serait bien capable. Son ton est un brin acerbe et je devine un brin d'agacement à la façon dont je l'ai quitté il y a presque six ans maintenant. Diable, la dame a la mémoire longue. Je prends un air plus repenti, essayant d'étouffer ma joie naturelle de s'afficher

Je travaille bien pour la compagnie de chemin de fer mais quand même pas sur le chantier. Je viens voir le contremaitre. Et vous ? Vous avez monté une énième blanchisserie ici ? Combien diable en possédez vous à présent ?

J'étais bien sur qu'avec sa force de caractère, elle avait du réussir son projet.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 22:35

Vous me connaissez bien...Non, pas du tout. Les années avaient rapidement filées et les gens changeaient. Lila aussi avait changé, elle le savait. Plus dure et distante. Toutefois, une part de Samaël n'avait point changé. Sa légèreté. Sûrement se moquait-il d'elle, raison pour laquelle il la retenait sur ce ponton ridiculement petit. Elle si moqueuse de ces demoiselles qui se faisaient avoir était tombée. Ne méritait-elle pas qu'on se paye un brin sa tête? Personne ne l'avait fait en presque six ans. Pas dans son entourage qui évitait tant de l'ennuyer.

"Une à Hopetown, cinq à San Fransisco, deux à Sacramento et une à Coloma. Je vous épargne le calcul, cela fait un total de neuf."

Une belle performance pour une femme asiatique et mère célibataire de surcroît. Mais Lila ne pouvait se donner entièrement le mérite, elle avait eu de l'aide de ce cher Lloyd qui avait maintes et maintes fois appuyer son projet.

"Cocotte se porte bien, elle vous remerciera de prendre de ses nouvelles." s'amusa t'elle. Tout du moins ce fut le ton qu'elle employa. Une part de Lila avait envie de partir, la rencontre ne lui était aucunement agréable. D'autant que notre asiatique se tâtait à être franche. Enfin seulement sur un point mais elle doutait fortement que Samaël puisse s'y intéresser réellement

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 22:54

Mazette, je vous savais une redoutable commerçante mais là vous m'ébahissez ! Neuf !
J'aurais parié sur cinq tout au plus.

Je plisse les yeux, la dévisageant un moment en me souvenant de ce voyage six ans plus tôt. A-t-elle changé ? Oui, ses cheveux sont différents, sa façon de s'habiller, mais pas seulement ce genre de futilité. Si les années ont semblées glisser sur elle, elle a pourtant gagné une maturité que je ne lui connaissais pas. Est-elle remariée ou est-ce seulement sa position de femme d'affaire respectable qui change son aura ?

Ma mention de cocotte m'interrompt dans ma contemplation de la blanchisseuse. J'encaisse la pique de bonne grâce. C'est de bonne guerre. Un sourire reconnaissant remercie Lila d'avoir pris soin de ma vieille jument.

Je savais que vous en prendriez soin et je ne pouvais malheureusement pas l'emmener avec moi. On ne fait pas toujours comme on veut, je ne vous apprends rien.

Ce qui revient à une forme d'excuse non ? Je pousse un soupir désolé avant de proposer, lui offrant mon sourire le plus séducteur possible.

Je dois voir le contremaitre mais je n'en ai que pour cinq minutes.
Si vous avez un peu de temps, prendriez-vous un thé avec moi ? ou un whisky si vous en avez gardé le gout.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Dim 23 Oct - 23:12

"Seulement neuf. J'aurais pu en avoir plus mais je suis une femme modeste."

Si son ton redevenait plus aimable? Lila n'en savait rien. La bonne humeur de Samaël était peut être contagieuse. Ou n'arrivait-elle pas à garder rancune longtemps? Elle avait entendu dire qu'il fallait parfois affronter ses peines pour mieux les accepter. Et peut-être était-ce vrai?  Revoir l'ancien charlatan faisait glisser sa colère et sa douleur sur elle comme une mauvaise pluie sur un toit d'ardoise? Ou tout du moins Li Fei s'efforçait à le croire. Se mentir encore et encore était devenu son jeu préféré. Pour oublier la désagréable sensation qui lui restait.

Lila tiqua, et sûrement sa réaction se fit légèrement voir, lorsque le travailleur en vint à lui dire qu'on ne pouvait pas toujours faire comme on voulait. Savait-il? Li Fei n'ignorait pas que l'on parlait derrière son dos même dans sa propre communauté. Non, elle devait interprété. Elle verrait bien...

"Et je ne vous la rendrais aucunement. Cocotte m'est bien trop utile."

Ce qui n'était pas faux. Même si elle ne faisait faire guère trop d'effort à la vieille carne, Lila l'utilisait parfois pour certaines livraisons.

"Je ne bois pas, Samaël. Mais si vous ne craignez aucunement que je vous assassine sur le chemin, je peux vous proposer de venir boire un thé dans mon humble demeure. J'ai gardé vos affaires, il faudrait que je vous les rende."

Et elle en avait d'autres à lui montrer. Non, Lila ne lui dirait pas clairement le cadeau qu'il lui avait laissé. Elle le laisserait comprendre...Et si ce n'était pas le cas? Elle aviserait. Quant à la boisson, notre dame avait fini par arrêté de peur de finir un jour ivre devant ses petits.


"Enfin, je vous rendrais les vêtements que la domestique n'a pas encore utilisé pour faire des chiffons." s'amusa t'elle. Son sourire, s'il n'était pas aussi beau et séducteur que celui de Sam, s'était fait plus chaleureux. Et ce malgré certaines craintes.

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 10:07

L'amabilité de mon sourire s'efface quelque peu, devenant plus railleur et incisif tandis qu'elle me noie de reproches sous-entendus et qu'elle utilise mon prénom, le vrai, celui que je n'utilise pas mais que je me suis laissé aller à lui confier il y a des années. J'ai été bien naïf à l'époque de lui donner ces armes contre moi.

C'est Samuel. Ou Sam.

Je me décale, pour lui laisser la place de passer sur le ponton de bois.

Je ne comptais aucunement vous réclamer Cocotte. La carne doit être bien trop vieille à présent et coule certainement des jours heureux chez vous. Je ne veux pas la priver de son confort. Ni vous du votre. Goldy me suffit. De même que pour les chiffons de votre domestique. Laissez-lui donc le plaisir de mettre en pièce mes vieilles chemises. J'en ai des neuves depuis.

Je porte ma main à mon chapeau dans un ersatz de salut en réponse à son sourire qui bien que plus chaleureux me parait faux ou à tout le moins en contradiction avec ses paroles. Je brise là notre petite joute verbale.

Ne vous dérangez pas pour moi, je n'suis pas un grand amateur de thé comme vous le savez. J'ai été ravi de vous revoir M'dame. Portez-vous bien.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 10:56

Le ton et les expressions de Samaël perdirent de leur chaleur, montrant une froideur qu'il n'avait encore jamais eu avec elle. Utilisait-il ridiculement cette histoire de prénom pour enfin  montrer le dégoût qu'il éprouvait à son égard? N'arrivait plus à cacher le mépris qu'il ressentait pour elle? Lila avait souvent songé qu'il avait peut-être fini par être dégoûté de sa personne. Ou alors cherchait-il à se faire passer pour victime comme le faisait toujours les gens qui aimaient faire du mal? Ne fallait-il pas être mauvais pour agir comme il l'avait fait? Comme il le faisait en ce moment en lui parlant gentiment pour mieux la rejeter après.

Le désarroi et la surprise de Li Fei, finirent par laisser place à cette colère qui l'habitait depuis le début de leur conversation. Pourquoi diable avait-elle tenté de se montrer courtoise? Pourquoi avait-elle cru l'espace de quelques secondes qu'ils pourraient converser comme six ans auparavant. Mais si sa propre stupidité la mettait hors d'elle, ainsi que bien des ressentiments, le comportement de Sam ne trouvait plus aucune excuses. Sans s'en rendre réellement compte, la main de notre Chinoise fini par gifler le bonimenteur. Geste qu'elle finirait pas regretter puisque indigne d'elle. Mais le bruit retenti plus qu'elle ne l'aurait cru, attirant les regards des passants qui pour certains s’arrêtèrent pour mieux assouvir leur curiosité.

Alors qu'elle faisait quelques pas sur le ponton pour reprendre sa carriole, notre Chinoise fini par revenir en arrière. Elle décrocha un pendentif de son cou pour le mettre dans la main de Samuel. Dedans? Une photo de deux enfants en face d'une gravure indiquant deux noms : Rose et William ainsi qu'une date de naissance : 15/06/1861.

"Au moins j'aurais la conscience tranquille. Portez vous bien, Samaël".

Elle avait accentué le prénom, un brin mesquine avant de partir prendre sa carriole. Dedans dormait un immense chien noir qui sembla se réveiller en l'apercevant. Lila fini par prendre la route, toujours pleine de colère. Pour elle, il en était fini de Samaël Black.

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 18:11

Je ne vois pas venir la gifle qui m'estomaque plus qu'elle ne me fait mal, et pourtant ma joue n'est pas tout à fait d'accord avec cette affirmation. Je ne suis pas tout à fait sur de l'avoir méritée celle-là, ou juste un peu mais elle aurait pu s'abstenir après six ans. Bien sur tout le monde me regarde en chuchotant et j'avoue que mon ego est mis à mal. Je n'ai pas encore réagi, trop stupéfait pour ça, que la tornade asiatique revient vers moi. Cette fois, je suis prêt à saisir sa main au vol, j'm'appelle pas Jesus-Christ, je ne tendrais pas l'autre joue.

Mais au lieu de m'en reprendre une, elle me claque un objet dans la main en me sortant une phrase sybilline digne de Confucius, prenant un malin plaisir à citer mon prénom. J'ouvre la bouche comme un poisson hors de l'eau mais aucun son n'en sort. Tandis qu'elle s'éloigne comme une furie, je regarde l'objet. C'est un médaillon au bout d'une chaine. Je constate qu'il peut s'ouvrir en deux et forcément, la curiosité l'emportant, je l'ouvre. Il dévoile ses trésors, deux enfants assez typés asiastiques pour que je n'ai pas de doute sur leur mère, mais suffisamment métissés pour que j'en ai un sur leur père. D'autant que je tombe sur la date de naissance. Je n'ai pas vraiment besoin de calculer. Mon regard reste fixe sur les photos tandis qu'un gouffre s'ouvre sous mes pieds, en comprenant la colère de Lila. Mais ce n'est pas comme si j'étais au courant quand je suis parti.

Quand je relève la tête, je l'ai perdue de vue mais Dieu merci, la nouvelle ne m'a pas rendu totalement idiot. Elle a parlé d'une blanchisserie à Coloma et c'est la ville la plus proche d'ici. Laissant tomber mon rendez-vous avec le contremaitre, je reprends ma jument pour partir à la recherche de Lila, me dirigeant vers la sortie du village ouvrier en direction de coloma Town. J'ai tôt fait de rattraper la carriole tirée par cette bonne vieille Cocotte. Un gros chien noir se met à aboyer quand j'arrive au trop, et je dois saisir plus fermement les rênes de ma Goldy qui piaffe

Lila !
Voulez-vous bien arrêter cette carriole pour l'amour du Ciel ?!
Vous ne pouvez pas me balancer ça à la tête, littéralement, et vous enfuir !












_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 19:29

Pleurer? Pour quoi faire? Cela n'enlèverait aucunement ses peines, Lila en était persuadée. Tout autant qu'elle ne pourrait que se ridiculiser. À cette heure-ci où le travail était terminé pour biens des ouvriers, la route était plus que fréquentée. Li Fei ne comptait plus le nombre de convois qui avaient fini par passer devant elle, sa vieille Cocotte n'étant guère rapide. Elle n'aurait voulu attirer la curiosité de peine de s'énerver contre des pauvres ouvriers qui n'avaient rien fait d'autres que la regarder. De plus, cela faisait presque plus de dix ans qu'aucunes larmes n'avaient roulés sur ses joues. Une idiotie, lui avait dit Mabel, sa domestique et surtout grande amie. Mais Lila était une têtue et en aucun cas elle n'aurait changé son comportement. Et quand bien même la colère continuait à la submerger au point que ses mains en tremblaient légèrement, notre asiatique préférait rester sur des mauvaises pensées.

Et à quoi pensait-elle? À  sa propre stupidité. Encore, comme bien souvent vous savez. Notre blanchisseuse attribuait une grande partie de ses malchances à ses propres agissements là où d'autres accusaient le mauvais sort. Son regret d'avoir voulu converser poliment s'était atténué pour faire entrer sur scène d'autres remords. Quelle imbécile avait-elle pu faire! Oh non pas seulement en se prenant d'une intense affection pour le charlatan mais l'inquiétude qui l'avait envahie lorsqu'il avait disparu en abandonnant Cocotte. Elle avait remué l'ensemble du quartier asiatique pour savoir si on l'avait vu, craignant qu'il est pu lui arriver quelque chose. Une semaine pénible qui avait vu grandir en elle cette ignoble sensation de désespoir. Quelle imbécile! Mais quelle imbécile!

Le dogue allemand aboya de plus belle. Sûrement avait-il aperçu un autre chien. Du moins c'est ce que cru notre amie jusqu'à ce qu'une voix résonna à ses côtés. Les paroles lui arrachèrent un rictus méprisant.

"Partir sans aucune forme de politesse en méprisant les sentiments d'autrui...J'ai du l'apprendre de vous sans m'en rendre compte. Dois-je vous remercier? Et c'est Madame Hsu."


Son ton était plus que glacial. Reprendre son éternel petit sourire? Lila n'en avait aucunement envie et n'y songeait d'ailleurs. Si la carriole s'était arrêtée? Pas du tout.

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 22:07

La réponse cinglante me fige une nouvelle fois, la surprise se peignant sur mon visage à tant de ressentiment. Je peux comprendre que s'être retrouvée avec deux mini-nous sur les bras n'a pas du être une sinécure. En toute franchise, je ne sais pas comment réagir. La nouvelle est trop brutale, l'hostilité trop présente pour que je m'en sorte avec un tour de passe-passe et quelques belles paroles comme j'en aie l'habitude. Mais alors comment s'en sortir ?

Je laisse la carriole me devancer d'un mètre et je me retrouve à la suivre en silence en direction de Coloma Town. Simplement parce que je ne sais pas quoi dire et parce que l'envie de me démange de les voir. Parce que peu à peu me pénètre l'idée que je suis père. de jumeaux. C'est exaltant, et terrifiant. Mais surtout exaltant. Mon regard se porte de nouveau sur les petits visages gravés dans leurs cadres.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Lun 24 Oct - 22:59

Vous la trouvez trop agressive? Li Fei aussi. Les excès de colère n'avait jamais été pour elle et ne lui ressemblait aucunement. Se ridiculisait-elle encore une fois?  Peut-être....sûrement. Il était si désagréable de ne rien maîtriser et surtout de ne pas comprendre. Ne pas pouvoir ordonner l'ensemble des sentiments qui venaient ensemble l'ennuyer, l'agaçant encore plus. Et elle n'ignorait pas que son ton aurait toujours été glacial si Sam avait continué de lui parler. Notre Chinoise le laissa partir, ou tout du moins la suivre. Enfin s'il la suivait, peut-être se rendait-il simplement en ville.
Pourquoi lui en voulait-elle autant? N'était-elle pas assez intelligente pour se moquer d'un charlatan qui n'avait voulu que s'amuser avec elle? C'était il y'a si longtemps...Ce qu'elle pouvait se haïr d'être aussi stupide. Autant d'idiotie méritait peut-être le mépris que lui adressait le bonimenteur.

La carriole fini par prendre un chemin tournant sur la gauche. La maison de Madame Hsu n'était plus vraiment très loin. Une quinzaine de minutes tout au plus. C'était une simple maison de bourgeois de campagne que notre veuve avait racheté. Située au milieu d'une clairière, entouré d'un petit bois et loin de la ville s'en en être trop distante, elle était isolée. Mais Lila appréciait cette tranquillité plus que tout malgré nombreux conseils lui affirmant qu'il n'était pas prudent de vivre aussi loin de tout voisinage quand on vivait seule.

Une légère pluie laissa ses gouttes s'abattrent doucement sur le paysage, la carriole et le nez de notre blanchisseuse. La fraîcheur de l'eau ou peut être le temps vinrent à doucement apaiser ses émois. Après quelques hésitations, Lila fini par laisser Cocotte faire le reste de la route sans guide, elle était assez intelligente pour cela. Notre amie vint à se glisser derrière la carriole, s'asseyant face à Sam bien qu'elle ne le regardait guère. Peur de s'énerver encore une fois ou de se faire avoir stupidement? Allez savoir.

Ses dents vinrent quelques temps mordre ses lèvres. Notre Chinoise hésitait à s'expliquer, et après une inspiration, fini par prendre la parole.

"Je ne vous en veux pas pour ces deux-là, Monsieur Black. Ils sont le plus beau cadeau qu'on ai pu me faire. Et en toute franchise, je peux vous en remercier."

Non, elle ne le regardait toujours pas, fixant cette jument au nom aussi étrange que Cocotte.

"C'est juste que...Enfin...Je ne vais pas vous ennuyez avec, vous avez mieux à penser, et nous sommes presque arrivé."

Lila fit un léger mouvement de la tête, signe de politesse asiatique avant de repartir prendre les rennes même si ce n'était que pour la forme.

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mar 25 Oct - 11:24

Est-ce que j'ai peur ? Oui. Sur les routes au coté de Jack, bravant les aventures qu'offrent le Farwest aux hommes qui savent les saisir, je suis à l'aise. L'exaltation surpasse la peur et l'inconnu nous galvanise. Mais la situation dans laquelle je me trouve maintenant me place dans une position inconfortable. Un peu d'introspection me permettrait de comprendre que j'ai peur de ressentir la déception qu'a ressenti mon propre père, que j'ai peur de lui ressembler, mais je n'en suis pas encore à ce stade. Je suis groggy de cette rencontre et des révélations qu'elle m'apporte.

Après quelques minutes passées en silence (notre silence, autour de nous les chariots et chevaux nous dépassent en direction de la ville dans un joyeux brouhaha), la carriole bifurque et nous nous engageons sur un chemin qui n'est plus fréquenté que par nous. Laissant Cocotte poursuivre sa route en jument complexe, entêtée et docile qui connait sa route;  Lila se glisse à l'arrière de la carriole pour me faire face. Lila, ma croisée des chemins, là où j'aurais pu bifurquer vers la voie de la sagesse et une vie bien rangée. Je n'ai rien oublié de ce mois et demi passé à ses cotés et surtout pas ces dix jours idylliques sur la route. Je croise son regard et le mien se fait interrogatif tandis qu'elle me remercie. Me revient en mémoire cette conversation qui avait du être prémonitoire, ce soir où nous nous étions arrêté au premier relais près du lac. Je souffle comme une supplique parce que moi, je ne peux pas me résoudre à l'appeler Madame Hsu.

Appelez-moi Sam...
Je suis navré Lila d'avoir du disparaitre ainsi, sincèrement.
Je ne pensais pas que ça vous mettrait dans une situation inconfortable...


Je n'ai pas l'habitude des excuses. Machinalement, je retire mon chapeau, pour me passer la main dans les cheveux, dans un geste penaud.  C'est avec timidité que je demande à la blanchisseuse

Me laisserez-vous les voir ?

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?


Dernière édition par Samaël Black le Mar 25 Oct - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mar 25 Oct - 15:25

Amusant comment de simples excuses pouvaient faire partir les dernières traces de colère envers Sam qui la chagrinait. Certes, les autres émotions étaient toujours aussi présentes, décidées à s'enraciner et à l'ennuyer encore longtemps. Mais le départ de cette profonde rancune allégeait déjà sa pensée et son être.  Et son sourire revint doucement, décontractant ces traits qui avaient été jusqu'alors plus que fermés. Peut-être n'était-il pas sincère? Mentait-il pour voir simplement les enfants dont il ignorait encore l'existence hier? L'affection qu'elle avait éprouvé pour lui autrefois la poussait à croire qu'il ne s'amusait pas encore une fois d'elle. D'autant que, dans tous les reproches que notre Chinoise pouvait avoir eu envie de lui dire, jamais elle n'avait pensé qu'il avait manqué avec elle un tant soi peu de sincérité. Si elle oubliait le fait qu'il l'avait laissé sur place sans lui dire un mot. Mais Lila avait du mal à croire qu'il se moquait d'elle en lui présentant ses excuses.

"Juste un mot, Sam. C'était juste un petit mot ce que j'aurais voulu. Je savais que vous alliez partir mais...Je suis heureuse vous savoir intact. Sincèrement."

L'atmosphère était sans nul doute propice aux confidences mais Lila ne pouvait changer sa nature aussi rapidement.

"Croyez-vous sincèrement que j'ai gardé vos affaires? Je voulais vous appâter dans mon antre pour vous montrer les démons que vous avez conçu. " son regard se fit complice même si le ton employé se voulait plus doux, presque maternel. Le malaise du cowboy la touchait, plus qu'elle ne l'aurait voulu.

"Vous pourrez voir de vous-mêmes que vous avez effectivement été un bon géniteur. S'ils ont mon regard pétillant, ils ont surtout votre sourire charmeur voire séducteur. Et croyez moi qu'ils savent s'en servir."

La maison fini par apparaître et Lila descendit de la carriole, débarrassant la vieille jument de l'attelage lorsque les barrières furent franchies. Habituée au terrain et ayant ses habitudes, celle-ci partie se réfugier dans ce qui lui servait d'écurie pour se réfugier d'une pluie qui se faisait plus dense.
Notre blanchisseuse se tourna alors vers Sam, se moquant de l'averse qui arrivait.

"Dites moi quand vous êtes prêt. Prenez le temps que vous souhaitez, j'attendrais."

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mar 25 Oct - 18:21

Me voilà à triturer le bord de mon chapeau comme un gamin pris en faute. Un mot...oui j'y avais pensé bien sur. Mais j'avais toujours cru à l'époque pouvoir revenir. Quand Jack était venu me chercher, j'avais voulu y croire. Régler cette affaire rapidement et revenir. Et puis les choses m'avaient échappées (j'ai un don pour ça) et on en est là aujourd'hui où j'apprends qu'elle s'est réellement inquiétée pour moi et que j'ai des jumeaux.

La plaisanterie complice de Lila me tire un sourire car je la retrouve presque comme il y a six ans. Pourtant, elle a changé, plus maternelle mais aussi plus louve quand elle parle des enfants. Mon coeur bat la chamade à l'idée de rencontrer les enfants. Plus que l'idée même vu qu'on arrive à la maison de Lila. Une très belle maison du reste, qui montre son ascension sociale.

Des démons rien que ça ? Ils tiennent de moi alors, leur mère est un ange.


Mon ton est galant et mon sourire séducteur sans doute mais ce n'est qu'un aplomb de surface pour essayer de reprendre pied. Je démonte pour suivre Lila, accrochant Goldy à la barrière. J'essuie discrètement mes paumes de mains, moites, sur mon futal. Je réponds à Lila, avec plus d'assurance que je n'en ressens réellement. C'est comme apprendre à nager en sautant de la falaise direct dans le lac, autant faire ça sans trop réfléchir.

Je suis prêt, je vous suis...





_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mar 25 Oct - 19:34

Ce fut un rictus amusé qui traversa ses lèvres lorsque Sam en vint à l'associer à un ange. Le compliment lui plaisait, tout autant que ce sourire. Mais si les années avaient assagit notre veuve, elle n'avait pas toujours été aussi calme. Forte tête et encore aventureuse, elle ne comptait plus les punitions ni les nombreuses réprimandes qu'elle avait reçu. Toutefois, ses petits étaient plus énergiques qu'elle ne l'avait été. Jamais ils ne s'arrêtaient. Peut-être prenaient-ils effectivement de leurs deux concepteurs? Parfois, Lila se demandait si elle ne se trompait pas dans leur éducation. L'épicier, un trop bon pensant, lui avait affirmé que l'absence d'un père jouait sur le caractère des enfants. Une mère étant surtout présente pour apporter la tendresse là où le père donnait l'exemple et de la sévérité. Endosser tous ces rôles n'était évidemment pas sain. Un abruti, comme bien d'autres. Li Fei avait sourit sans rien dire. Pourquoi tenter de raisonner un esprit aussi supérieur au sien après tout?

"Restez vous-même et ils vous adoreront. S'ils ne vous mangent pas. Ils en seraient capable." s'amusa t'elle. Après une certaine hésitation non masquée, la Chinoise vint glisser son bras sous celui de ce cher Sam. Profiteuse? Non, loin de là l'idée de prendre avantage de la situation. Elle se voulait rassurante en espérant que ce geste ne répugne pas le cowboy.

Ils eurent tôt fait de passer la porte de la demeure, où, à la grande surprise de Lila aucun enfants ne vint la saluer. Ce fut Mabel qui vint l'accueillir. Mabel était une femme de moins de cinquante ans à l'étrange métissage. Asiatique et noir. Peu commun. Et de ce fait, elle comprenait plus les enfants que bien des nourrices ou domestique polyvalente avant elles.

"Bonjour, Lila. Si vous cherchez les petits, ils sont sur le porche de derrière. Ils se sont amusés à se jeter de la farine dessus, il y'a moins de dix minutes. Ils m'aidaient à cuisiner une tarte et ils n'ont pas pu résister à l'envie de refaire la décoration."

"Je vous remercie Mabel. Et je m'excuses qu'ils vous dérangent autant."

"Oh, ce n'est pas grave. Sur ce, je retourne à mes fourneaux. Monsieur." dit-elle poliment bien que son regard se fit curieux.

Lila se dirigea vers la porte de derrière, laissant le charlatan la suivre. Ce fut sans grande surprise qu'elle trouva, une petite tête nattée hilare face au spectacle que son frangin lui offrait. Celui-ci se vautrait dans une flaque de boue proche des quelques marches du porche. Jeu qu'il arrêta soudainement quand Li Fei toussa pour se faire remarquer. Les rires s’arrêtèrent bien que des lueurs amusées continuèrent de briller dans leur regard.

"Si tu tiens tant que ça à être un cochon, je peux te vendre à ce cher McAdams. Je suis sûre que j’en tirerais un bon prix."

"C'est Rose qui m'a poussé."

"Non! Punis le, il ment."

Lila poussa un soupir. Ils allaient faire fuir en courant ce pauvre Sam.

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mer 26 Oct - 20:55

Le bras de Lila sous le mien me rassure et me donne le courage qui me manque. C'est fou comme une simple rencontre peut me faire peur alors que je fonce au devant du danger arme au poing avec inconscience comme me dit souvent Jack. Mais là l'enjeu n'est pas simplement une caisse d'or ou un sac rempli de dollars. Le regard de la domestique se fait curieux en me regardant, me mettant un peu plus mal à l'aise. Je me contente d'un salut de la tête, restant muet comme une carpe. Je ne pense pas être rester plus silencieux de ma vie que depuis que nous sommes arrivés chez Lila. C'est tout à fait inhabituel, je suis comme tétanisé de l'intérieur.

La vue des deux enfants me saisit et je lache le bras de Lila pour la laisser avancer tandis que les observe, le coeur battant. Ils sont beaux, joyeux, espiègles et mon coeur les reconnait instannnément. La chair de ma chair. Je sais tout de suite que je tuerais pour les protéger. Leurs chamailleries me fait sourire. Rose me fait immédiatement penser à ma petite soeur, Esther, ma préférée. Elle a son air canaille et enjouée et pourtant on lui donnerait le bon dieu sans confession quand elle lève les yeux ainsi, avec sa mine légèrement boudeuse et mutine d'enfant sure de son charme. Je m'approche en entendant Rose accuser son frère de perfidie, c'est presque comme si on me projetait vingt-cinq ans en arrière et je revoit Sunny et Esther se chamailler ainsi bien que l'écart d'âge est été plus grand. Etrange vue de l'esprit. J'entre dans le cercle

Tu sais Will, un homme n'accuse jamais une dame même quand c'est vrai.
Bon d'accord, je t'accorde que les soeurs ne sont pas vraiment des dames mais ça compte quand même. Et toi Rose, c'est pas très décent de vouloir faire punir ton frère alors que tu riais de bon coeur. Il était drôle non ?
Bonjour William, bonjour Rose, je m'appelle Sam...


Ma phrase reste en suspend tandis que je lève un regard interrogatif vers Lila, ai-je le droit de m'annoncer comme étant leur père ?



_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mer 26 Oct - 21:47

Ce n'étaient point des mauvais enfants. On ne pouvait trouver de mère plus fière de sa progéniture que notre Lila. En plus de leurs physiques plus que gracieux et de l'excellent métissage, ils possédaient des qualités que l'on retrouvait peu chez des marmots de leurs âges. Outre un champs lexical des plus développés, ils étaient d'une grande vivacité d'esprit. Et sûrement était-ce la raison pour laquelle ils ne pouvaient s'arrêter de séduire chaque homme qui passaient ou de vouloir tenter de nouvelles expériences. Mais même s'ils finissaient parfois par la fatiguée, notre Chinoise se félicitait d'avoir pu mettre au monde deux petits êtres aussi intelligents.

Lila fit un signe de main à William pour qu'il revienne sous le porche, loin de la pluie et de la boue tandis que Sam donnait une leçon de moral aux enfants. Il en était attendrissant et le sourire de notre Asiatique se fit doux. Elle fini par détourner le regard, de peur de paraître déplacée. Elle s'occupa à débarbouiller son fils avec son mouchoir. Fâchée? Ils lui avaient fait pire et il aurait peut-être été gênant pour Sam de voir sa toute nouvelle progéniture se faire punir.

"Je suis une future grande dame, Monsieur Sam. Comme Maman. Et personne n'ennuie jamais Maman." ses grands yeux s'étaient fait séducteur et son sourire charmeur, comme celui de leur père. Sur ce point là, il ne pouvait que se reconnaître.

"Enchanté, Sam." le petit lui tendit une main pleine de boue tout en affichant le même sourire que sa frangine. Il avait un jour vu des Blancs se saluer ainsi et depuis se sentait dans l'obligation de se présenter ainsi. Ce qui amusait grandement Lila qui, avait remarqué le regard interrogateur de ce cher Sam.

"Allez vous débarbouiller! Je veux vous tout propre pour le dîner."


"Mais on voulait parler avec Sam!"

Le sourire de Lila s'effaça, décidant définitivement les deux petits à écouter leur mère. Ils partirent comme deux flèches, se bousculant dans le couloir. Notre veuve retourna alors son attention sur le bonimenteur.

"Il y'a beaucoup de questions qu'ils risquent de vous poser s'ils savent que vous êtes leur père. Pourquoi êtes-vous parti? Pourquoi ne pas être revenu les voir plus tôt? Et j'en passe...Et je vous avoue que je ne me suis jamais préparé à cette situation. J'ai en tête de leur offrir un réel foyer. Un père définitivement présent. Et avec un peu de chance, un vrai mari aimant. Je le mérite. Je ne vous demande pas de m'épouser, évidemment. Mais vous allez leur briser le cœur si vous en revenez à disparaître, si vous épousez une Blanche et fondez un foyer avec elle..."

Non, ce n'était point des reproches, justes constatations. Son ton et son sourire étaient doux. Elle ne voulait pas paniquer son ancien amant et ami. Elle avait d'ailleurs poser une main chaleureuse sur le bras de celui-ci.

"Profitez de cette soirée sans vous prendre la tête, mon cher Sam. L'orage se fera violent. Il y'a une chambre à l'étage, je ne la loue plus depuis qu'un des locataires a giflé Will. Prenez là ce soir et passer le dimanche avec nous. Cette maison vous sera toujours ouverte Sam. Et quand vous aurez l'esprit plus clair, prêt à affronter les questions et que nous aurons correctement discuter de bien des points, nous leurs dirons. Toutefois, laissez moi vous dire quelque chose d'important avant d'aller nous poser au salon..."

Lila se mit sur la pointe des pieds pour venir approcher ses lèvres prêt de l'oreille de ce cher Sam. Et avec un ton taquin et légèrement séducteur, celui qu'elle avait eu avec lui des années auparavant, elle lui prononça ses quelques mots :

"Les rides vous vont à merveille."

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Mer 26 Oct - 22:25

Je me mets à rire devant l'aplomb de la demoiselle.

Oui tu seras une garnde dame sans aucun doute, mais jamais pour ton frère. Tu peux me croire, je sais de quoi je parle, j'ai deux soeurs.

Je serre la main du p'tit gars qui se fait sérieux comme un petit homme. Je prends un air grave que le pétillement de mon regard atténue

Will

Je suis à la fois déçu et soulagé quand Lila m'annonce sa décision. Soulagement né de la lacheté, je le reconnais. Le courage me fuit devant ce grave pas à franchir alors que mon coeur désire ardemment pouvoir se déclarer comme le père de ces deux charmants bambin qui s'enfuient comme une volée de moineaux sous le regard de leur mère.

Quand après son long discours plein de bon sens, Lila se rapproche de moi pour effleurer mon oreille des son souffle, je frémis. Nos nuits me reviennent en mémoire, inscrites dans ma chair autant que dans mon coeur. Je les ai chéris, je les chéris encore, ces instants où entre ses bras, j'ai pensé revenir à une vie normale. Je souris avec tendresse à ces souvenirs communs.

Merci


Ce n'est pas tant pour son compliment que pour le merveilleux cadeau qu'elle m'a fait en William et Rose que je la remercie. J'ose poser ma main sur sa taille pour plonger mon regard dans le sien dont j'avais oublié la profondeur liquide et émouvante.

Le temps a été plus clément avec vous, vous n'avez pas changé. Vous êtes toujours aussi belle.
Je ne pense pas devenir jamais un bon mari, mais j'espère ne pas devenir un mauvais père.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Jeu 27 Oct - 11:45

Le compliment l'enchanta plus que notre dame ne l'aurait montré. Oh, ce cher Sam devait toujours être un flatteur mais en cet instant, Lila lui pardonnait. Il n'avait pas tant vieilli que ce qu'elle prétendait. Elle n'avait voulu que détendre l'atmosphère et le mettre plus à l'aise. Devant la réponse amusée et positive du bonimenteur à sa taquinerie, Lila se permit alors de laisser glisser son regard sur lui. Il était bien plus classe dans ces vêtements. Même si notre asiatique pouvait douter que Sam puisse être laid dans une quelconque tenue. Son parcours oculaire fini par s'arrêter dans le regard brillant du charlatan.

"Vous n'avez pas assez fréquenté de femmes asiatiques. Nous restons jeunes pendants des années puis un jour Dame Nature décide d'être moins clémente. Et du jour au lendemain, nous devenons tellement potelées que nous roulons plus que nous ne marchons." ria t'elle. Ce n'était évidemment pas véridique. D'autant que la mère de notre amie n'avait jamais été une dame des plus épaisses, même avec le temps. Au contraire, elle en était presque maigre.

"Il n'y a pas un jour où vous ne vous demanderez pas si vous êtes un mauvais parent. Mais ce sont ces doutes qui feront de vous un bon père. J'estime qu'être sûr de l'éducation qu'on donne à nos petits nous amènent plus à nous tromper. Mais je vous ennuie encore avec ma sagesse Chinoise. Vous serez un excellent père, Sam. Je n'en doute pas."

La paume de Lila s'était posée sur le visage de Sam, caressant sa joue avec son pouce. Geste tendre et qu'elle espérait un brin rassurant. Notre blanchisseuse allait s'avancer d'un pas lorsqu'une petite voix retenti.

"J'ai encore fait une bêtise."

Le regard de Lila descendit pour voir un petit bonhomme déjà parfaitement propre et peigné. William avait toujours été plus rapide et efficace que sa frangine. Quand à la bêtise dont il parlait, et bien elle n'allait pas tarder à la découvrir mais au regard qu'avait le petit bout, il avait déjà mauvaise conscience. Bien trop pour qu'elle puisse lui faire le moindre reproche.

"J'ai caché La Terrible et La Gentille dans l'écurie. Sauf que Rose va pleurer si elle ne peut pas dormir avec." ses chaussures avaient alors eu pour lui un grand intérêt. Notre Asiatique s'abaissa alors vers lui, lui relevant le menton dans un geste affectueux. Ils étaient terribles mais avaient bon fond.

"Avec l'orage qui arrive, Sam va sûrement devoir mener son cheval dans l'écurie. Tu veux bien l'accompagner et lui montrer le chemin? Tu pourras en profiter pour récupérer les poupées de ta soeur."

Le petit visage s'illumina. Le garçonnet se tourna alors vers ce cher Sam après avoir déposer un baiser sur la joue de sa mère. Il attrapa la main du charlatan pour commencer à le tirer vers les marches du porche. Après avoir reçu quelques gouttelettes d'eau sur la tête, il fini par se retourner vers celui qu'il ignorait être son père.

"Tu me prêtes ton chapeau? Il pleut et je vais être mouillé." et après un instant de réflexion, estimant qu'un grand sourire ne suffirait pas, il ajouta : "Je suis un enfant!"

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Jeu 27 Oct - 18:08

Je doute que vous finissiez jamais comme une pomme ridée.

J'ai un sourire dubitatif tellement je n'arrive pas à imaginer ma petite blanchisseuse en rouleau de printemps boudiné et frippé. La théorie sur l'éducation de Lila me laisse elle-aussi remplit de doutes et de questions sans réponse dans l'immédiat.

J'aurais aimé que mon père ait la même vision que vous. Et je n'ai jamais eu que ce modèle sous les yeux.

Sa main sur ma joue, celle-là même qu'elle a giflé quelques heures plus tôt est un baume et me rassure mieux que toutes paroles. Nous sommes interrompus par le petit garçon qui revient, mon fils, avec cet air penaud que j'ai vu si souvent sur le visage de Sunny.  J'ôte mon chapeau et lui pose sur la tête avant de me pencher pour le soulever dans les bras, l'asseyant dans le creux de mon bras gauche.

Viens-là allons chercher ces deux terreurs de poupée et mettre Goldy à l'abri. Je te porte, je crois pas que ta nourrice et ta mère apprécie si tu reviens de nouveau crotté comme un cochon.

Il pleut dehors mais ça m'est égal parce que j'ai mon fils dans les bras. Il me pose mille questions, sur mon chapeau, mes colts pendus à ma ceinture.

Est-ce que je peux les prendre ?

ça gamin, faudra attendre d'avoir du poil au menton pour pouvoir en avoir.

Je le dépose sur la selle de ma jument. Téméraire, il pousse un petit cri de joie

Tiens-toi au pommeau et serre bien les cuisses, oui comme ça c'est bien.

Pourquoi elle s'appelle Goldy ?

A cause de son poil, on dirait une pépite d'or, tu trouves pas ?

Je fais bien attention qu'il ne glisse pas tandis qu'on se dirige vers l'écurie. Une fois là, je le descends de la jument e le repose au sol.

Va vite chercher les poupées de ta soeur pendant que je deselle Goldy et que je la brosse.

Je m'acquitte de cette tache. Je n'ai pas fini quand William revient et décide de m'aider. Je le guide et lui montre comment faire, heureux de ces instants passés avec lui. Nous donnons à manger à Goldy et je passe voir Cocotte qui hennit à ma vue.

Alors ma vieille Cocotte, te voilà bien lotie ici.

La vieille jument, fidèle compagne, fourrage ma main en signe de reconnaissance et je flatte son museau

C'est notre jument, elle s'appelle Cocotte

Je sais, je la connais bien. C'est moi qui l'ait laissée à ta mère.


Ohhh tu connais maman depuis longtemps alors

Quelques années.Allez, allons vite la rejoindre maintenant. N'oublie pas les poupées. Voilà !

Je remets le chapeau abandonné dans la paille sur la tête du p'tit gars et le porte à nouveau pour traverser la cour détrempée sous l'orage. Je courre et il rit en m'hospillant comme une monture. Nous nous réfugions sous le porche en riant tous les deux.

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?


Dernière édition par Samaël Black le Jeu 27 Oct - 20:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Féminin Messages : 441
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 34
Né à : Beijing
Métier/Rôle : Propriétaire de blanchisserie/Mère célibataire
avatar

Li Fei Hsu
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Jeu 27 Oct - 20:37

[HS : Ce qui est en italique est en mandarin Very Happy]

Le tableau lui arracha un sourire attendrit. Les inquiétudes du cowboy n'avaient pas lieu d'être. Du moins pour l'instant. Il ne faisait qu'apprendre à connaître ses enfants. Qu'en serait-il de son comportement s'il en venait à réellement s'impliquer dans leur éducation? Malgré ses craintes d'être trop sévère, Lila craignait une attitude plutôt laxiste, passant les caprices pour se pardonner d'avoir été absent pendant les premières années de leur vie. Tout du moins s'il restait à leurs côtés. Peut-être finirait-il par se lasser d'être père...La situation n'était guère évidente aux yeux de notre blanchisseuse et elle craignait qu'il puisse blesser ses petits qui ne demandaient qu'à être aimé.

"Tu peux m'aider Maman?"

Rose était dans l'antre de la porte, un ruban à la main et encore bien de la farine dans sa longue chevelure. Lila l'a fit avancer vers elle et lui secoua les cheveux pour en faire partie les particules blanches. La petite ne pu s'empêcher de rire avant de s'accrocher au cou de sa mère.

"Ils font quoi?"

"Ils sont partis mettre le cheval de Sam dans l'écurie." Inutile de lui que ses poupées avaient été cachées. Connaissant la demoiselle, elle risquait de vouloir se venger."Aller! On va attacher tes cheveux. Pour éviter qu'ils traînent dans ta soupe."

Notre Chinoise souleva le poids plume qu'était sa fille. Elle avait connu des sacs de linge bien plus lourd. Elle l'entraîna alors  vers le petit salon où elle s'assit pour natter les cheveux de sa fille, attachant la natte avec un ruban rouge que Rose adorait. La tâche fut à peine finie qu'un vacarme se fit entendre dans les escaliers. Des bruits de pas lourds, qui couraient malgré une interdiction formelle de le faire. William devait aller ranger les poupées à leur place. Amusée tout autant qu'intriguée, Rose partie le rejoindre.

"Encore là, mon cher Sam? J'aurais crû que vous partiriez en courant. Enfin...Je suis heureuse de voir que vous restez pour dîner! Nous mangeons dans la cuisine avec Mabel. Nous n'utilisons la salle à manger qu'en de rares occasions. J'espère que vous nous pardonnerez ce manque de convenance." s'amusa t'elle. Puis son ton se fit plus doux "Je ne voulais pas vous gifler tout à l'heure. Veuillez m'en excusez, Sam."

_________________

I will give this face smiles and laughter again.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Messages : 431
Date d'inscription : 11/10/2016
Age : 39
Né à : Portland
Métier/Rôle : Employé de la compagnie ferroviaire
avatar

Samaël Black
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   Jeu 27 Oct - 20:57

Je me pousse pour éviter de me faire culbuter par la tornade qu'est devenue ma fille et je rejoins Lila, tête nue, mon chapeau ayant été pris en otage par William.

M'enfuir ? J'crois pas que Goldy m'aurait laissé faire alors qu'elle a la perspective d'une nuit à l'abri et de fourrage. Vous savez combien mes juments sont capricieuses. J'ai croisé cette bonne vieille Cocotte. Elle se porte à merveille malgré son âge avancée, merci pour elle d'en avoir pris soin.

Ne changez pas vos habitudes pour moi, la cuisine c'est très bien. Je ne suis pas devenu formel avec l'âge, Dieu m'en préserve !


J'ai un petit rire gêné au souvenir de la gifle retentissante. Je comprends son geste à présent que je connais l'existence de mes rejetons. Je réponds sur un ton léger, effaçant la mésaventure dans un sourire chaleureux.

Ne vous excusez pas, je comprends... Je n'savais dans quelle situation je vous avais mise.  Il est bien normal que vous ayez de la rancune à mon égard. Je m'en voudrais aussi à votre place !

_________________
Si on travaille pour gagner sa vie, pourquoi se tuer au travail ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ghost in the dust [Lila]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ghost in the dust [Lila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» GHOST ISLAND
» DUST : 1947, les alliés ont merdé : la 2ème GM n'est pas finie.
» Animation Ghost Stories

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wild West :: La Conquête De L'Ouest :: Eldorado :: Les Grandes Plaines :: Le chantier ferroviaire-
Sauter vers: